Les bonnes pratiques

La capitainerie vous conseille pour garantir l’amarrage de votre navire en toute sécurité.

Publié le

Amarrage en toute sécurité

Principes de base :

  • Le mouillage à l’ancre est interdit.
  • Tout navire est amarré sous la responsabilité de son propriétaire à l’emplacement attribué par le port.
  • Chaque navire ou engin flottant doit être muni sur les deux bords de défenses de taille suffisante destinées tant à sa protection qu’à celle des navires voisins.
  • La taille et le nombre des amarres doivent être adaptés à la taille du navire et aux conditions météorologiques.
  • Les navires et engins flottants ne peuvent être amarrés qu’aux bollards, bittes, anneaux ou autres ouvrages d’amarrage disposés à cet effet dans le port.

A noter : le port-abri de Villefranche Santé fait l’objet d’un formulaire spécifique à remplir en capitainerie, en raison de sa saisonnalité et de son exposition.

 

Régulièrement vérifier votre dispositif :

  • Une vérification du réglage et de l’usure du dispositif, chaque trimestre.
  • Une inspection renforcée, en prévision d’évènements météorologiques défavorables.
  • Une inspection de contrôle, après chaque évènement météorologique.

Pour protéger au mieux votre navire et les navires voisins, il est essentiel d’utiliser du matériel de qualité pour une sécurité sur le long terme.

 

 Type d’amarrage requis :

Les amarres :

Elles relèvent de la responsabilité de l’usager. Pas de drisses ni d’écoutes (cordage statique) en amarres, Ni de cordage polypropylène. 2 cordages minimum du navire vers le quai, 3 torons de diamètre adapté épissurés sur 2 cosses, retenus par des manilles sécurisées par 2 ressorts d’amorti sur les taquets du ponton (afin d’encaisser les coups de ressac). Ces mêmes ressorts sont sécurisés par 2 chaînettes en cas de rupture.  Sauf ressorts caoutchouc montés en ligne sur le cordage.

Spécification du matériel pour amarrage*:

Taille navire3 à 6 m6 à 9 m9 à 12 m12 à15 m15 m et +
Amortisseur**270x53320x66350x74380x90400x90
amarre1216202228
chaîne810121212
manille1012121416

*Pannes A/B/C/D et postes Jetée > obligation. Autres emplacements > recommandation.

**L’utilisation de ressorts dispense de la souplesse sur les amarrages, taquets et chaumards : durabilité, sécurité.

La pendille :

La pendille et son dispositif de mouillage sont de la responsabilité du port. Elle ne sert qu’a remonter le cordage du mouillage pris sur la chaîne pour l’amarrer correctement sur le navire. En aucun cas la pendille plombée ne sert d’amarre.

Les pare-battages :

Ils relèvent de la responsabilité de l’usager. 3 pares-battages par côté au minimum ( - de 7/8 mètres), adaptés à la bonne hauteur de franc-bord, en complément d’éventuels listons caoutchouc. S’il n’y a pas de taille réglementaire, un diamètre de 10 cm convient pour un petit navire type pêche-promenade, 15/20 cm pour un voilier de taille moyenne, en prenant compte que le pare battage doit protéger la liaison coque-pont et la partie émergée de la coque. En aucun cas ils ne doivent toucher l’eau.

Spécifications indicatives pour les pare-battages :

Taille navire3 à 6 m6 à 9 m9 à 12 m12 à 15 m15 et plus
longueur30/40 cm50 cm60 cm100 cm100 cm
diamètre10 cm20 cm20 cm25 cm30 cm

Les taquets et chaumards :

Ils relèvent de la responsabilité de l’usager. Ils doivent être adaptés aux cordages et poids du navire.

Les traversiers :

Ils sont obligatoires pour stabiliser les navires sur leurs emplacements.

 

Références :

Règlements particuliers de police (art. 9 pour la Darse / art.12 & annexe 3 pour la Santé).

Amarrage dans le respect des fonds marins

Un nouveau clip Écogestes sur le thème de l’ancrage respectueux sur les fonds marins est disponible

Cartographie environnementale des fonds marins

Pour vous repérer dans la rade de Villefranche et vous amarrer dans un secteur autorisé tout en protégeant l’environnement.